Maison assurée victime de cambriolage : comment avoir des indemnités ?

L’assurance d’habitation est un moyen de protection contre tous les situations nuisibles à votre logement. Vu le coté imprévisible des cambriolages, vous n’avez pas la tête assez reposer pour mieux effectuer les démarches afin d’avoir des indemnités auprès de votre assureur. Comment avoir des indemnités d’une maison assurée victime de cambriolage ?

Faire constater le sinistre

Pour avoir des indemnités après un cambriolage, il est nécessaire de justifier les faits avec des preuves réalistes. Dans cette information, il peut être question d’un verrou endommagé ou d’une porte à vitre brisée. Face à cette situation, faite en priorité recours à la police afin de porter une plainte. Alors, rendez-vous à une agence de police la plus proche de vous pour faire remarquer les faits. Par ailleurs, le constat du sinistre autorise le dressage des biens dérobés par leurs cambrioleurs.

Cependant, l’assurance n’est pas contrainte d’assurer bout en bout la couverture de tous les biens ou évènements. Il est donc important de faire recours à votre contrat de base avec la compagnie d’assurance. Il vous permettra d’établir une liste exacte de vos biens dérobés qui peuvent être couvrir par votre assureur.

Informer votre compagnie d’assurances

Selon l’article L113-2 du code portant des assurances, il est recommandé de prévenir son assureur de domicile au plus deux (02) jours après une situation de cambriolage. C’est une démarche importante pour avoir des indemnités. Pour le faire, il suffit juste de contacter votre assureur en expliquant la situation de cambriolage suivi des preuves. De plus, vous aurez à justifier la présence de vos biens dérobés.  Ceci est possible avec les tout documents pouvant attester la présence effective de ceux-ci dans votre domicile.

Se renseigner sur les modes d’indemnisation

Après avoir justifié les faits par une plainte et des preuves d’existence de vos biens endommagés, votre compagnie d’assurance pourra intervenir à son tour. Celle-ci pourra en effet, procéder à l’indemnisation. Par conséquent, faites à nouveau recours à votre contrat pour vous rassurer des constitutions de votre droit de dédommagement. En réalité, le contrat saura vous orienter sur le mode d’indemnisation le plus approprié.