Tout savoir sur les accessoires en forme de tête de mort

Dans une large mesure, les crânes sont associés à la mort et à la mortalité. Cependant, derrière la glorification des crânes par le secteur de la mode, le crâne et son utilisation ont des origines qui remontent au début de la race humaine. Au-delà du respect et de la "célébration" de la vie, le crâne revêt une grande importance dans le monde d'aujourd'hui.

Pourquoi les crânes sont-ils si populaires dans la mode ?

Dans certaines cultures, on pensait que les crânes avaient le pouvoir d'éloigner les maladies tout en protégeant les personnes qui les portaient contre différentes formes de mauvais esprits. À l'époque élisabéthaine, par exemple, les bagues de crâne façonnées à partir de l'os de la mâchoire étaient faites pour disparaître juste sous le doigt, créant l'illusion que le doigt perçait la monture.

Depuis cette époque, les bagues tête-de-mort ont gagné en popularité dans la plupart des cultures et à travers les âges qui embrassent le style et le design enchanté des bagues tête-de-mort comme vous le verrez en cliquant sur le lien : https://crane-faction.com/.

Il est intéressant de noter que le signe du crâne est l'un des signes les plus courants utilisés dans l'industrie de la mode. C'est l'icône tendance permanente qui peut être portée de différentes manières, d'où des caractéristiques communes avec les tatouages, les accessoires, les piercings, les vêtements, les bijoux, etc. Dans l'ensemble, la popularité des crânes dans l'industrie de la mode est liée à l'attrait universel du crâne, ainsi qu'à sa polyvalence, en termes de style et de signification.

Est-il mauvais de porter des crânes ?

Comme mentionné ci-dessus, il existe des croyances négatives et positives sur les crânes. Mais même l'Église n'est pas si opposée aux crânes, avec des crucifix et d'autres bijoux à tête de mort qui présentent des crânes sur une pierre tombale.

Certains semblent choquants. Cependant, l'utilisation de crânes sur les pierres tombales et les crucifix par l'Église est liée au fait que les crânes (art des pierres tombales) sont censés rappeler aux vivants leur mortalité et le fait qu'ils doivent mener une bonne vie tout en préparant leur mort.